EuropaRemunicipalització

Nou pas en la democratització de l’aigua a Montpellier

El Consell Metropolità de Montpellier, França, va aprovar el passat 28 d’abril la creació d’un nou òrgan de gestió de l’aigua que incorpora la veu de la societat civil i dels treballadors. Així  mateix es crearà un “Observatori de l’aigua” seguint l’exemple de París.

Us deixem a continuació amb el vídeo de la sessió on s’aprovaren aquestes mesures i una breu nota en francès dels companys i companyes que han estat reivindicant aquestes mesures els darrers 6 anys (a partir de 1h45’11”):

Le 28 avril, le conseil de la métropole de Montpellier a voté les statuts de la régie publique de l’eau. Voir la vidéo à partir de 1’45’11:

https://youtu.be/ArxlNdq51m8

La régie publique la plus démocratique (la régie à autonomie financière et personnalité morale) a été choisie. C’est une victoire pour Eau Secours 34 après 6 ans de lutte. Le conseil d’administration de la régie est constitué de 14 élus de la Métropole, 4 représentants d’associations, 1 personne qualifiée, 1 représentant des salariés. Eau Secours 34 est une des 4 associations et la personne qualifiée est un vieux compagnon de route de Eau Secours 34. Nous demandions le maximum autorisé de représentants non élus de la Métropole (50%) mais nous n’en avons obtenu que 30%. La première réunion du conseil d’administration aura lieu le 18 mai.

Un Observatoire de l’eau va être créé prochainement sur le modèle de celui de Paris. C’était aussi une des exigences de Eau Secours 34 pour introduire un peu de démocratie directe dans la gestion de l’eau.

La régie à autonomie financière et personnalité morale est une condition nécessaire mais non suffisante pour une gestion de l’eau qui soit sociale, écologique et démocratique. Il reste encore beaucoup de batailles à mener pour Eau Secours 34. La prochaine bataille portera sur la conventions d’objectifs liant la métropole de Montpellier à la régie publique. Le comité de suivi de mise en place de la régie dont Eau Secours 34 est membre va être consulté sur ce sujet.

Article anterior

Suez, propietària d'AGBAR, principal finançadora de la COP21

Següent article

Debat obert a la Casa de Cultura de Girona sobre la gestió de l'aigua

Sense comentaris

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà Els camps necessaris estan marcats amb *

Podeu fer servir aquestes etiquetes i atributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>